mardi 1 août 2017

ROYAUME UNI dispositif régionalisé d'écoute et de soutien gratuit

Un programme unique permet à 1 anglais sur 3 de soigner sa santé mentale Healthy Minds veut prendre en charge tous les problèmes de santé mentale.
Publié le 28 juillet 2017 blog.francetvinfo.fr*

Une dépression suite à un deuil douloureux, de l'anxiété due au surmenage professionnel ou encore le stress de l'appréhension en période d'examens… Beaucoup subissent ces vicissitudes du quotidien, qui peuvent rapidement faire d'une vie un enfer. En Angleterre, ils sont près d'un million à être aidés chaque année pour des soucis liés à une santé mentale malmenée. Grâce à Healthy Minds, un dispositif régionalisé d'écoute et de soutien, ils peuvent être suivis de manière totalement gratuite et orientés vers des solutions adaptées à chaque cas. Saluée pour son efficacité, le très sérieux New York Times décrit cette innovation comme l'effort le plus ambitieux du genre dans une société occidentale.

Un sur trois : c'est le nombre d'Anglais adulte ayant cherché assistance avec leur santé mentale ces dernières années. Dans une nation où flegme et stoïcisme demeurent inhérents à l'idéal social, il est encore largement tabou de confier ses soucis psychologiques et émotionnels. C'est pour encourager les plus hésitants et pallier les risques d'autocensure que Healthy Minds a vu le jour en 2008. L'initiative a permis la création de 35 nouvelles cliniques et n'a cessé de se développer sous les gouvernements successifs.

Le constat de base découlait d'une évidence : à l'instar d'une fracture de la jambe ou d'un mauvais rhume, une blessure personnelle doit être soignée immédiatement. Avec un simple coup de fil, tout le monde peut consulter un spécialiste, qui avise si un suivi téléphonique est suffisant, ou si des démarches plus poussées s'imposent. Le patient a alors le choix entre des séances en ligne et des thérapies de groupe ou individuelles. La procédure se veut entièrement gratuite, accessible et exhaustive. Si des numéros de conseils existent également en France, ils sont majoritairement associatifs et centrés sur un seul domaine : alcool, addiction ou suicide, pour n'en citer que quelques-uns… Ici, le programme mise sur la rapidité de la prise en charge et a ceci d'unique qu'il s'intéresse à tous les maux, de la petite angoisse au mal-être profond, en passant par les troubles comportementaux ou les phobies obsessionnelles.

A l'heure actuelle, Healthy Minds bénéficie d'un financement à hauteur de plus de 425 millions d'euros et son impact se révèle très bénéfique. A mesure que les langues se délient, l'opinion publique prend conscience de l'urgence et des dangers posés par une mauvaise santé mentale. La famille royale a elle aussi mis la main à la pâte pour porter sa pierre à l'édifice. Vingt ans après le décès de leur mère, Diana, les princes William et Harry ont rappelé la nécessité de partager ses douleurs et difficultés. Dans une vidéo tournée en compagnie de Kate, ils évoquent longuement l'importance du dialogue et la menace de l'enfermement sur soi.

En dépit de son succès, la plateforme accuse les mêmes limites que l'ensemble du système médical britannique. La demande galopante allonge les listes d'attente et il faut patienter environ un mois pour accéder à une thérapie. Pour autant, les autorités entendent doubler son budget dans le futur et le modèle devrait rapidement dépasser les frontières anglaises pour s'exporter à l'ensemble du Royaume-Uni.

Maxence Peigné, avec Loïc de La Mornais

http://blog.francetvinfo.fr/bureau-londres/2017/07/28/un-programme-unique-permet-a-un-anglais-sur-trois-de-soigner-sa-sante-mentale.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire