mardi 8 août 2017

MANIFESTATION Suisse Genève, du 4 au 10 septembre 2017 MAL À TA VIE : une exposition interactive .


GENÈVE Journée mondiale de prévention du suicide

MAL À TA VIE : une exposition interactive pour parler du suicide des jeunes autrement


A l’occasion de la journée mondiale de prévention du suicide, qui a lieu chaque année le 10 septembre, la Fondation Children Action propose une campagne de sensibilisation novatrice dans le cadre de Malatavie Unité de Crise, le dispositif de prévention et de soins des jeunes en situation de détresse, créé en 1996 aux côtés des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG).

Constituée de 7 cabines téléphoniques proposant à la population une information interactive sur le suicide des adolescents, l’exposition MAL À TA VIE s’installe au Parc des Bastions - Genève, du 4 au 10 septembre 2017.

Le suicide, et plus particulièrement le suicide des jeunes, est un sujet souvent tabou. Pourtant, plus de 800'000 personnes dans le monde meurent chaque année suite à un suicide (OMS - Rapport 2014). C’est plus que l’ensemble des personnes tuées par les guerres et les catastrophes naturelles. En Suisse, le suicide est la première cause de mortalité chez les 15-29 ans. 2% des jeunes disent par ailleurs avoir des pensées suicidaires tous les jours ou tous les deux jours.

Une exposition associant prévention et culture
Gratuite et accessible à tous, l’exposition est composée de sept cabines téléphoniques customisées par des artistes de renom, issus d’horizons et d’univers différents :

Sylvie Auvray, France - Hicham Berrada, Maroc -
Sol Calero, Vénézuela - Benjamin Renoux, France - Issam Rezgui, Suisse -


Barthélémy Toguo, Cameroun - Sislej Xhafa, Kosovo.

Cette campagne, qui utilise l’art comme un vecteur de prévention et de communication, vise à interpeller un large public. Les cabines, équipées d’un téléphone « vintage », invitent la population à s’interroger et à se renseigner sur le thème du suicide. En décrochant les combinés, les visiteurs peuvent ainsi écouter des informations, des paroles de jeunes ayant fait une tentative, des témoignages de leurs proches et des professionnels qui les accompagnent, des chansons ainsi que des idées reçues sur le suicide. Les visiteurs peuvent également laisser un message vocal ou écrit.

Des étudiants en médecine et en psychologie sont présents tous les jours, de 11h00 à 14h00 et de 16h00 à 19h00, pour guider les visiteurs.

L’exposition, conçue pour se déplacer, sera ensuite accueillie par l’UBS du 11 au 25 septembre prochain (Centre des Acacias, rue des Noirettes 35, 1227 Carouge).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire