jeudi 9 mars 2017

ETUDE RECHERCHE Memoire Le rôle du pharmacien d’officine dans la prévention du suicide

Le rôle du pharmacien d’officine dans la prévention du suicide
Anne Romain 1
1 Université de Rouen - UFR Médecine et Pharmacie

Résumé : Le passage à l’acte a lieu principalement peu de temps après le passage à la pharmacie. Le pharmacien peut donc tenir un rôle prépondérant dans cette prévention. Aborder le sujet avec un patient suicidaire peut susciter un soulagement chez ce patient et de ce fait, permettre d’éviter ce geste fatal. L’évaluation de l’urgence vise à estimer la probabilité et l’imminence d’un éventuel passage à l’acte. Les facteurs de danger prennent en considération la dangerosité du scénario qui dépend de la létalité du moyen envisagé et de l’accessibilité plus ou moins directe à ce moyen. Quant aux facteurs de protection, ils concernent la qualité du support social et familial. Grâce à ce repérage, le pharmacien peut alors orienter le patient vers un praticien spécialisé et ainsi permettre de désamorcer cette crise suicidaire.
Type de document :  Mémoires  Sciences pharmaceutiques. 2016


https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01434898

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire