vendredi 26 août 2016

JMPS 2016 Ardennes " tous à vos vélos" SOS Amitié 10/09/2016

"Tous à vos vélos" 
Journée Mondiale de Prévention du Suicide 13 eme édition
Tous à vos vélos
Samedi 10 septembre 2016

Durant cette journée comptabilisez vos kilometres parcourus en les envoyant à sosamitie08@gmail.com
SOS amitié Ardennes
facebook.com/SOS-Amitié-Ardennes

jeudi 25 août 2016

10 Septembre 2016 - Journée mondiale de prévention du suicide & premieres infos manifestations

LES MANIFESTATIONS
(A suivre)



***

BRETAGNE

JEUDI 8 SEPTEMBRE 2016 Morlaix (29)

le Centre Hospitaliser des Pays de Morlaix propose une journée de sensibilisation pour les soignants et partenaires à l'occasion de la journée mondiale de prévention de suicide en septembre.


 « Le risque suicidaire chez les personnes âgées »
le jeudi 8 septembre 2016
A l’Amphithéâtre de l’IFSI
15 rue Kersaint Gilly
29600 MORLAIX
Tél : 02.98.62.61.60. – www.ch-morlaix.fr

***

GRAND EST  

SAMEDI 10 SEPTEMBRE, ARDENNES (08)
"Tous à vos vélos" 
Journée Mondiale de Prévention du Suicide 13 eme édition
Tous à vos vélos
Samedi 10 septembre 2016

Durant cette journée comptabilisez vos kilomètres parcourus en les envoyant à sosamitie08@gmail.com
SOS amitié Ardennes


***



ILE DE FRANCE



VENDREDI 9 SEPTEMBRE 2016, PARIS (75)

"suicide en entreprise : où en est-on aujourd'hui ?
Stress, désespoir et même propos suicidaires, les entreprises et les acteurs de la prévention, voire les représentants du personnel, semblent trop souvent pris au dépourvu lorsqu’un drame suicidaire les touche. Où en est-on aujourd’hui de la crise suicidaire en entreprise? Quel a été l'apport de l'Observatoire national des suicides créé il y a 3 ans après la campagne lancée par les signataires de “ l'Appel des 44 “ ? Comment est-il possible de prévenir les suicides et les tentatives de suicide ? Quel est le rôle et la place de chacun en cas de suicide ? Comment agir ? Comment savoir ce que le suicide nous dit sur le travail ? Technologia vous invite à en débattre le 9 septembre prochain.
de 8h30 à 11h30 Maison de l'Europe : 35-37 rue des Franc-Bourgeois 75004 Paris
Programme inscription : http://www.technologia.fr/mailing/invitation_09_16_suicide/
 


***


SAMEDI 10 SEPTEMBRE 2016, PARIS (75)

JMPS 2016 à Paris Village associatif Gare Montpar-nasse Samedi 10 Septembre 2016
Cette année, le 10 septembre est un samedi et sera l’occasion de tester une autre population rencontrée dans un tel lieu de passage pour la visibilité des associations et les rencontres avec le public.
Le groupe de travail est en lien avec les services de la SNCF et Média-gares. Les associations sont invitées à tenir un stand lors de ce village. Les supports de communication seront construits en fonction du thème retenu par l’OMS : « relier, communiquer, prendre soin ».
Information
UNPS
33 rue Linné 75005 Paris
UNPS.fr
01 45 35 58 03
contact@unps.fr



***


REGION PAYS DE LOIRE

JEUDI 15 SEPTEMBRE 2016, ANGERS (49)
Projection-débat - Association Au cœur de Flots
Jeudi 15 septembre à 20h15
A partir du film Respire
Thème : le harcèlement - Prévenir le suicide chez les jeunes
Au cinéma les 400 coups - 12, rue Claveau à Angers
Invités : Romain Pager, psychologue clinicien ; Claire Chéné, graine de citoyen et Olivier Laurendeau ACVS 49.
Dans le cadre de la Journée Mondiale de Prévention du Suicide
Info contacts Association "Au coeur des Flots
7 rue du Presbytere Brion
49250 Les Bois d'Anjou
mail : aucoeurdesflots@orange.fr
Bureau 02 41 45 44 77
portable 0783356959
***




ILE DE LA REUNION


SAMEDI 10 SEPTEMBRE

" Chers membres de SOS Solitude, Chères associations partenaires, Chers amis
Par décision de notre bureau et en lien avec notre Union Nationale de Prévention du Suicide, nous organisation non pas un village associatif comme il se fait sur le plan national mais :  un pique nique associatif le samedi 10 septembre prochain,  (le lieu vous sera prochainement communiqué) dans le cadre de la journée mondiale de prévention du suicide, dont le thème est particulièrement adapté à notre projet:  “Relier, Communiquer, Prendre Soin”  Les modalités de participation sont libres, chacun apporte son pique nique. Afin de prévoir au mieux la logistique pourriez-vous nous confirmer votre participation. Merci pour votre réponse avant le 29 août 2016 au mail : sossol974@gmail.com Bien cordialement,  Nadine Rivière Présidente de SOS Solitude"
PLUS D' INFORMATION
Association SOS Solitude
Aide aux personnes en situation de souffrance psychique aiguë
Association 1901, déclarée le 28 novembre 1985 sous le n° 909/sp-85 Agrément R2006AG0077 Téléphone: 0262 970 000
Site http://www.sos-solitude.fr - Mail : sossol974@gmail.com


***
SUISSE


MARDI 6 SEPTEMBRE 2016 FRIBOURG
"Les 3 R de la prévention du suicide:
Ressources - Résilience - Réseaux" Après-midi de formation - mardi 6 septembre 2016 de 14h à 17h RFSM - Centre cantonal d’addictologie à Fribourg
Depliant
***

Une Journée mondiale à échelle romande
www.lapourtoi.ch
Pour tout savoir sur la campagne 2016 : voir le dossier de demande de soutien.
Depuis 11 ans, STOP SUICIDE réalise une campagne de sensibilisation autour de la Journée mondiale de prévention du suicide, le 10 septembre.
Cette année, la campagne durera du 10 septembre au 10 octobre 2016.
  • Notre mission : faire savoir aux jeunes qu'il est possible de trouver de l'aide et s'en sortir avant de passer à l'acte, expliquer au grand public qu'on peut tou-te-s être acteurs de la prévention en étant attentif et informé.
  • Notre slogan : Là Pour Toi
Cette année, la campagne se veut participative. Plus de 100 acteurs romands sont impliqués : associations, personnalités, étudiants, comédiens, journalistes, sportifs… retrouvez-les sur le site www.lapourtoi.ch.
La campagne, c’est :
  • un site et une page facebook créés spécialement pour la campagne
  • des affiches et des prêts-à-prévenir (GE, VD, VS, NE, FR, JU) diffusés dans les TPG, les TL, l’affichage public, les lieux d’accueil de jeunes, pharmacies…
  • 3 événements artistiques, festifs, réflexifs pour parler de prévention autrement à Genève, Lausanne et Neuchâtel.
La Journée mondiale de prévention du suicide a lieu le 10 septembre de chaque année. Cette date a été choisie en 2003 sur l’initiative de l’Association Internationale de Prévention du Suicide (IASP) en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La campagne de STOP SUICIDE débute lors de cette date symbolique et se prolonge jusqu'au 10 octobre, date de la Journée mondiale de la santé mentale.
La campagne de STOP SUICIDE est organisée chaque année avec le concours de partenaires publics et privés : Cantons de Genève et Vaud, communes romandes, fondations, structures de prévention, professionnels de la santé, acteurs socioculturels, etc.

 ***


Présentation de la journée



10 Septembre 2016
Journée mondiale de prévention du suicide
Connect, Communicate, Care
Relier, Communiquer, Soutenir


2016 World Suicide Prevention Day banner in French

Please click here to go to the main World Suicide Prevention Day 

Web page


Traduction française Infosuicide et CRES - Avril 2016

L'Organisation Mondiale de la Santé estime que plus de 800.000 personnes meurent par suicide chaque année - une personne toutes les 40 secondes. Jusqu'à 25 fois plus font une tentative de suicide. Les répercussions tragiques signifient qu'il y a beaucoup plus de gens endeuillés par le suicide ou qui ont été proches de quelqu'un qui a essayé de s’ôter la vie. Et cela se produit en dépit du fait que le suicide est évitable. « Relier, Communiquer, Soutenir » est le thème de la Journée Mondiale de la Prévention du suicide 2016. Ces trois mots sont au coeur de la prévention du suicide.

Relier

Favoriser les liens entre ceux qui ont perdu un être cher par suicide ou ont été suicidaires eux-mêmes est essentiel pour poursuivre les efforts en prévention du suicide. Bien que chaque suicide soit différent, des enseignements communs sont à tirer. Ceux qui ont été au bord du suicide peuvent nous aider à comprendre l'interaction complexe des événements et des circonstances qui les ont amenés à ce moment-là, et ce qui les a sauvés ou aidés à choisir une pensée plus axée sur la vie. Les personnes ayant perdu un être cher par suicide ou ayant soutenu quelqu'un qui était suicidaire peuvent nous fournir des indications sur la façon dont ils sont allés de l'avant. Le grand nombre de personnes touchées par le suicide pourrait former un réseau considérable.
Bien sûr, ces connexions doivent être à double sens. Il y aura toujours des moments où ceux qui ont été endeuillés par le suicide ou qui se sentiraient suicidaires auront besoin de soutien. Veiller sur eux et vérifier qu'ils vont bien pourrait faire toute la différence. Les liens sociaux réduisent le risque de suicide donc être présent pour quelqu'un qui est isolé peut être considéré comme un acte de sauvetage. Mettre ces personnes en lien avec les soutiens officiels et non officiels peut également aider à prévenir le suicide. Les individus, les organisations et les communautés ont tous ici une responsabilité.

Communiquer

Une communication franche et ouverte est essentielle si nous voulons combattre le suicide. Dans de nombreuses communautés, le suicide est passé sous silence ou abordé de façon discrète. Nous devons parler du suicide comme tout autre problème de santé publique si nous voulons dissiper les mythes à ce sujet et réduire la stigmatisation qui l'entoure. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas faire preuve de prudence; nous ne voulons pas normaliser le suicide non plus. Des messages bien réfléchis sur le suicide et sa prévention sont justifiés, ainsi qu’une prise de conscience de la façon dont les différents groupes de personnes peuvent recevoir et interpréter cette information.
Donner les moyens aux personnes de communiquer efficacement avec ceux qui pourraient être vulnérables face au suicide est une partie importante de toute stratégie de prévention du suicide. Aborder le sujet du suicide est difficile, et ce type de conversations est souvent évité. Cependant, il existe quelques conseils simples qui peuvent aider. La plupart d'entre eux consistent à montrer de la compassion et de l'empathie et d’écouter sans jugement. Les personnes ayant traversé un épisode de pensées suicidaires extrêmes disent souvent que des conversations gérées avec sensibilité les ont aidés dans leur parcours vers la guérison.
Les médias ont également un rôle important à jouer dans la prévention du suicide. Certains reportages sur le suicide (par exemple des histoires explicites) se sont révélés être associés à des «pics» de taux de suicide, mais d'autres (par exemple, ceux qui décrivent la maîtrise des crises suicidaires) se sont révélés avoir des effets protecteurs. Des recommandations pour les médias ont été développées par l'Association internationale pour la Prévention du Suicide et l'Organisation mondiale de la santé pour aider les journalistes à aborder la question. Voir : http://www.iasp.info/resources/Suicide_and_the_Media/

Soutenir

Toutes les connexions et la communication dans le monde n'auraient aucun effet sans l'apport final - soutenir. Nous devons veiller à ce que les décideurs politiques et les organisateurs se soucient assez de la prévention du suicide pour en faire une priorité et pour la financer à un niveau proportionnel à son importance en tant que problème de santé publique. Nous devons nous assurer que les cliniciens et les autres personnels de services de santé tiennent compte du sujet pour que la prévention du suicide soit au coeur de leur métier. Et nous devons faire en sorte que les communautés se soucient assez de ce problème pour être capables  d'identifier et de soutenir ceux pouvant être à risque.
Tous ensemble, nous devons nous assurer que nous prenons soin des uns des autres. Nous avons besoin de regarder dehors pour voir les personnes en difficulté, et les laisser raconter leur histoire à leur manière et à leur propre rythme. Ceux qui ont été touchés par le suicide ont beaucoup à nous apprendre à cet égard.

Relier, communiquer et Soutenir  Journée mondiale de prévention du suicide

Le 10 Septembre, joignez-vous les uns les autres à travers le monde avec ceux qui ont pour objectif commun la prévention du suicide.
Signaler aux gens que ce sujet vous préoccupe et commencer une conversation bienveillante avec eux en leur demandant comment ils vont. Explorer les moyens de se connecter avec d'autres qui essaient de prévenir le suicide dans votre communauté, votre pays, ou à l'étranger. Montrer votre soutien en prenant part à Cycle Around the Globe

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR SOUTENIR LA JOURNÉE MONDIALE DE PRÉVENTION DU SUICIDE

La première Journée Mondiale de la Prévention du Suicide a eu lieu en 2003 et est une initiative de l'Association Internationale pour la Prévention du Suicide (IASP) et de l'Organisation
Mondiale de la Santé (OMS). Depuis lors, la Journée mondiale de prévention du suicide a lieu le 10 Septembre de chaque année. Voir la fiche d'information de l'OMS sur le suicide

La Journée Mondiale de la Prévention du Suicide, le 10 Septembre, est une occasion pour tous les secteurs de la communauté - le public, les organisations, les communautés, les chercheurs, les cliniciens, les praticiens, les politiciens et les décideurs politiques, les bénévoles, les personnes endeuillées par le suicide, d'autres groupes et personnes intéressées - de se joindre à l'Association Internationale pour la Prévention du Suicide (IASP) pour attirer l'attention du public sur la charge et les coûts des comportements suicidaires à travers diverses activités pour promouvoir la compréhension du suicide et mettre en évidence des activités de prévention efficaces.
Ces activités peuvent attirer l'attention sur la charge mondiale que représentent les comportements suicidaires et permettre de discuter des stratégies locales, régionales et nationales pour la prévention du suicide, en soulignant les initiatives culturelles et en mettant l'accent sur la façon dont les initiatives de prévention spécifiques sont instaurées pour répondre à des conditions culturelles locales.
Les initiatives qui font participer les populations sont susceptibles d'être plus efficaces pour aider à mieux comprendre les nouvelles informations sur le suicide et sa prévention. Des exemples d'activités qui peuvent soutenir la Journée mondiale de prévention du suicide :
- Lancement de nouvelles initiatives, politiques et stratégies
- Conférences, journées portes ouvertes, séminaires ou lectures publiques
- Rédaction d'articles pour les journaux nationaux, régionaux et communautaires, blogs et magazines
- Conférences de presse
- Mise en place d’informations sur votre site en utilisant la bannière IASP de la Journée Mondiale de Prévention du Suicide
- Sécurisation des interviews à la radio et la télévision
- Organisation de services commémoratifs, d’événements, de cérémonies avec chandelle ou de promenades en souvenir de ceux qui sont morts par suicide
- Demander aux politiciens nationaux chargés de la santé, de la santé publique, de la santé mentale ou de la prévention du suicide de définir des communiqués pertinents ou des déclarations de soutien à la Journée Mondiale
- Événements de sensibilisation à la dépression dans les lieux publics en proposant un dépistage de la dépression
- Organisation de manifestations, d’expositions culturelles ou spirituelles
- Lancements de livres ou de nouveaux livrets, guides ou brochures
- Distribution de dépliants, affiches et autres informations écrites
- Éditoriaux à des fins scientifiques, médicales, éducationnelles, juridiques…
- Diffusion des résultats de recherche et édition de communiqués de presse pour les nouveaux documents de recherche
- Organisation de formations pour sensibiliser à la prévention du suicide et à la dépression
- ………….
voir d'autres https://www.iasp.info/wspd/pdf/2016/2016_wspd_suggested_activities.pdf
Traduction française Infosuicide et CRES - Avril 2016

***

BOITE A OUTILS


Le communiqué en Français

Le communiqué en anglais

UN RUBAN DE SENSIBILISATION http://blogdinfosuicide.blogspot.fr/2016/03/un-ruban-de-sensibilisation-lance-par.html 





World Suicide Prevention Day - 10 September, 2016 - Ribbons



  • Visit the main World Suicide Prevention Day page.


World Suicide Prevention Day 2016 Ribbons


World Suicide Prevention Day 2016 Ribbons

Right-click and "Save as..." to download.

Usage Format Pixel Size Size in Inches Metric Size Dots per Inch (dpi) Download Link
Print PDF 3600X3600 12X12 .30m 300 Download
Print PSD (Photoshop) 5000X5000 69.44X69.44 1.73X1.73m 72 Download
Web - Large PNG 500X500 6.94X6.94 17.62X17.62cm 72 Download
Web - Medium PNG 250X250 3.47X3.47 8.81X8.81cm 72 Download
Web - Avatar PNG 50X50 .69X.69 17.52X17.52m 72 Download







MANIFESTATION Journée de sensibilisation et d’information 1/12/2016 Ergué-Gabéric (29)

Une initiative du Réseau prévention des risques liés à la souffrance psychique et aux conduites suicidaires, sur le pays de Cornouaille

Parce que la prévention du mal être et du risque suicidaire chez les jeunes est l’affaire de tous :  élus, professionnels, bénévoles

Journée de sensibilisation et d’information  Rupture affective, souffrance et risque suicidaire  chez les jeunes
Du mal d’amour au mal de soi

Jeudi 1er décembre 2016
ERGUE-GABERIC
Salle l’Athéna
Route de Croas Spern
 


Vous pouvez être confronté(e) à des jeunes en situation de souffrance psychique, ce qui peut vous déstabiliser.
Cette journée d’information et de sensibilisation  est destinée à vous permettre de trouver des pistes pour accompagner ces jeunes, pour comprendre et ne  pas rester seul-e face à vos questionnements. Un réseau pluridisciplinaire (travailleurs sociaux,  psychologues, infirmiers, écoutants, animateurs  jeunesse, chargés d’insertion,...) et multi-institutionnel  (Education nationale, collectivités territoriales, associations de prévention et/ou de soins, hôpitaux,...)  est à l’initiative de ce temps fort. Il part du postulat  que chacun a un rôle à jouer dans la prévention de la  souffrance psychique et des conduites suicidaires :  accueil, écoute, orientation, prise en charge, soin,  accompagnement.
Cette journée est aussi l’occasion pour les  professionnels et les élus d’un même territoire de se  rencontrer et d’échanger.

Coordination et animation du réseau :
Mutualité Française Bretagne (29)
Service prévention
02 98 43 52 23

Entrée gratuite  et sur inscription
Source info programme http://www.infoparent29.fr/IMG/pdf/journeeinformation_ergue_gaberic_decembre_2016_livret.pdf

MANIFESTATION FORMATION Conférence Dépression et risque suicidaire chez les aînés 11 octobre 2016 & 15 nov 2016 Angers (49)

ANGERS - Conférence Dépression et risque suicidaire chez les aînés
Mardi 11 octobre 2016
Espace Welcome - CCAS, place Maurice Saillant - Angers.
19h30
Organisateurs : Le Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire
Le Gérontopôle Autonomie Longévité des Pays de la Loire, conventionné par l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire, déploie sur toute la région un programme de sensibilisation au repérage de la Dépression et du risque suicidaire chez la personne âgée.
Ce programme comprend des formations envers les salariés des EHPAD ou des SSIAD mais également des conférences envers les médecins traitants, le grand public, et les aidants professionnels (aides à domicile).
Une conférence intitulée : « Repérer la Dépression et le risque suicidaire chez la personne âgée » est organisée le 11 octobre 2016 à 19h30 à salle de l’espace Welcome - CCAS située place Maurice Saillant à Angers.
Places limitées. Pour participer, inscription par mail ou par au 09 75 12 11 25.

Objectifs
Elle vise à informer les aides à domicile sur le repérage de la dépression et du risque suicidaire et à faire connaitre l’outil MobiQual.
Programme prévisionnel Cette conférence sera animée par le Docteur Gaël DUREL, gériatre coordonnateur en EHPAD et référent Mobiqual (Mobilisation pour la qualité, outils mis en place par la Société Française de Gériatrie et de Gérontologie).
Source http://www.gerontopole-paysdelaloire.fr/agenda/angers-conference-depression-et-risque-suicidaire-chez-les-aines



 

mardi 23 août 2016

MANIFESTATION Projection-débat le 15 septembre 2016 Angers (49)

Projection-débat le 15 septembre à 20 h 15 sur le risque suicidaire des jeunes

Une projection-débat sur le harcèlement : prévenir le risque de suicide chez les jeunes

Elle aura lieu le 15 septembre 2016 dès 20 h 15 au cinéma « Les 400 coups » 12 rue Claveau à Angers

3 intervenants seront présents :

Romain PAGER, psychologue clinicien
Claire CHENE, graine de citoyen
Olivier LAURENDEAU, ACVS49

Le collectif prévention du suicide 49 regroupe plusieurs associations dont ATLAS fait partie.

Projet en lien avec :
La délégation Unafam 49
La Cité5
8 Bd du Doyenné
49100 Angers
02 41 80 47 79
49@unafam.org

Affiche à visualiser ici

SUISSE symposium « Risque suicidaire chez l’adulte : évaluations et interventions » 16 septembre 2016, Genève


RISQUE SUICIDAIRE CHEZ L'ADULTE : ÉVALUATIONS ET INTERVENTIONS
Symposium du département de santé mentale et de psychiatrie
Vendredi 16 septembre 2016, 9h-17h
Théâtre de l'Espérance, Genève
Organisé par HUG (Hôpitaux universitaires Genève) et l'Université de Genève, Faculté de médecine

Affiche

Programme 
Bulletin d'inscription http://www.hug-ge.ch/evenement/risque-suicidaire-chez-adulte-evaluations

RECHERCHE ETUDE A VENIR « OBSUIVAL » : Défaut d’inhibition cognitive et tentative de suicide chez le sujet âgé : caractérisation par eye tracking et impact des interactions psychosociales

« OBSUIVAL » : Défaut d’inhibition cognitive et tentative de suicide chez le sujet âgé : caractérisation par eye tracking et impact des interactions psychosociales
Commanditaire : Iresp
Le Laboratoire de Neurosciences Cliniques et Intégratives de l’Université de Franche-Comté, l’Observatoire régional de santé Bourgogne-Franche-Comté, le Groupe d’études sur le suicide de l’Université de Mac Gill à Montréal et le Centre Maurice Halbwachs (CNRS, EHESS, ENS) à Paris sont associés à une recherche financée par l’Institut de Recherche et d’Etudes en Santé Publique, sur la relation entre les capacités cognitives, en particulier le défaut d’inhibition des personnes âgées, et les caractéristiques psychosociales à travers la qualité des interactions sociales de la personne âgée.
L’objectif principal de l’étude est de déterminer la corrélation entre le défaut d’inhibition cognitive et le comportement suicidaire chez les sujets âgés dépressifs. L’objectif secondaire consiste à caractériser chez les personnes ayant un trouble de l’inhibition cognitive l’impact des interactions sociales dans les processus de compensation des pertes des capacités d’inhibition.
Pour cela une étude cas -témoin sur 2 groupes de patients âgés de 65 ans et plus déprimés sera réalisée. Durant 3 ans et commencera fin 2016. L’ORS assurera l’évaluation des interactions sociales à l’occasion d’entretiens individuels conduits à distance de l’hospitalisation
L’analyse des données permettra de préciser certains facteurs de risques de suicide et de récidive chez les personnes âgées de plus de 65 ans et de mieux comprendre leurs interactions. Il apportera ainsi des éléments permettant d’orienter les politiques régionales de santé afin de mieux prévenir les tentatives de suicide et leurs récidives.
Estimated Enrollment: 36
Study Start Date: September 2016
Estimated Study Completion Date: September 2019
Estimated Primary Completion Date: March 2019 (Final data collection date for primary outcome measure)

source ttp://www.orsbfc.org/lors/travaux-en-cours/etudes/
En savoir plus http://ichgcp.net/clinical-trials-registry/NCT02858427

SUISSE INITIATIVE LOCALE INTERESSANTE Onex Santé, le pôle santé du Service social santé et enfance (SSSE), propose à l'ensemble de la population des activités diverses pour favoriser le maintien en bonne santé.

SUISSE à Onex : Promotion santé
Favoriser la santé et la qualité de vie

Onex Santé, le pôle santé du Service social santé et enfance (SSSE), propose à l'ensemble de la population des activités diverses pour favoriser le maintien en bonne santé.

Activité physique, ateliers, campagnes de sensibilisation, informations ciblées, conseils : une palette de prestations variées et adaptées en fonction des besoins, des demandes, mais aussi des évolutions de la société et de notre environnement.

A vos agendas

Mardi 30 août : Soirée d'informations et d'inscriptions aux cours bien-être, rue des Evaux 13, entre 16h30 et 19h

Samedi 10 septembre : Journée mondiale de prévention du suicide



Les cours bien-être d'Onex Santé : une offre à votre portée - Réductions pour les Onésien-ne-s- Cours d'essai gratuit
Tout-public : Aquagym, Qi gong, Sophrologie, Yoga, Course à pied, Marche, Mise en mouvement, Un bon dos pour bien vivre, Art thérapie
Autour de la famille : Préparation à la naissance, Portage bébés, Massage bébés, Eveil musical, Formation au baby-sitting
Dès 60 ans : Gym dos, Mbilité et équilibre, Rthmique Jaques-Dalcroze, Self défense

Informations détaillées dans la rubrique "Agenda & Actualités"



VIDEO : SUJET - Rentrée d'Onex Santé : une palette de cours à... par CanalOnex

Documents à télécharger
Rapport d'activités 2015 (PDF - 143.51 Ko)
Cours bien-être 2016-17 (PDF - 1.74 Mo)


SOURCE : http://www.onex.ch/fr/onex-au-quotidien/sante-et-social/promotion-sante-5-92

RECHERCHE CANADA Familles et communautés face aux « grappes localisées » de suicides de jeunes : deux exemples en populations québécoise et autochtone

Familles et communautés face aux « grappes localisées » de suicides de jeunes : deux exemples en populations québécoise et autochtone
Guillaume Grandazzi,  Maître de Conférences associé Université de Caen Normandie (France) Guillaume.grandazzi@unicaen.fr , Enfances Familles Générations [En ligne]*, 24 | 2016, mis en ligne le 15 août 2016,

Résumés
À partir d’entretiens réalisés dans deux localités au Québec, dont une en milieu autochtone, touchées par des grappes localisées de suicide de jeunes, les représentations et les répercussions de ces évènements sont interrogées. L’objectivation d’une série de suicides dans un temps et un lieu donnés ne suffit pas à qualifier le phénomène, qui renvoie à une réalité à la fois physique et sociale, et qui fait l’objet d’un processus de construction sociale. Celui-ci va contribuer ou non à transformer plusieurs tragédies individuelles et familiales en enjeu collectif qui concerne et interpelle l’ensemble de la collectivité affectée. Au-delà de la proximité temporelle et géographique des cas de suicides, c’est le fait que le phénomène atteigne des adolescents et des jeunes adultes, dans des proportions parfois importantes, qui interpelle profondément les communautés concernées et qui oblige les adultes à se questionner sur les raisons pour lesquelles une partie de la jeunesse manifeste, au travers de l’acte suicidaire, une grande vulnérabilité qui ébranle les fondements de la vie sociale et de la transmission intergénérationnelle.

Plan
Introduction
Contexte et terrain de la recherche
Imaginaire et traitement social de la contagion
Rendre raison du suicide jeune : du trouble psychiatrique à la question politique
Identité, continuité et résilience
Conclusion
Haut de page

Notes de l’auteur

La distinction entre « Québécois » et « Autochtones » est utilisée dans cet article pour des raisons de commodité, pour distinguer les personnes non autochtones des membres des Premières Nations, sachant que tous sont Québécois en tant qu’habitants du Québec.
Texte intégral en ligne https://efg.revues.org/1028#quotation

COREE DU SUD Le suicide des seniors coréens, un phénomène préoccupant

Le suicide des seniors coréens, un phénomène préoccupant
article du 18 août 2016 sur silvereco.fr*

Un senior coréen sur vingt rapporte avoir eu des pensées suicidaires au cours des dernières années ; des pensées macabres qui auraient tout à voir avec le sentiment de déclassement souvent éprouvé par les personnes âgées, selon une étude récente.

Les seniors coréens seraient deux à trois fois plus susceptibles de passer à l’acte que les autres groupes démographiques

Depuis douze ans, la Corée du Sud affiche le plus fort taux de suicide de personnes âgées parmi les pays membres de l’OCDE. En 2014, un sondage mené par Statistics Korea avait établi que les personnes âgées étaient de 1,4 à 2,9 fois plus susceptibles de passer à l’acte que les autres groupes démographiques.
Une étude récente, menée par une équipe de chercheurs de l’Université Yonsei sous la supervision du professeur Nam Seok-in, a examiné la relation entre perception d’appartenance de classe et pensées suicidaires. Elle a été publiée le 4 août, dans la dernière édition de Health and Social Welfare Review, une publication coréenne qui présente le système de santé et de sécurité social en place, ainsi que les recherches menées en rapport avec ces thématiques.
Cette étude s’est basée sur les données d’un sondage réalisé par le comité de santé sud coréen, ainsi qu’une autre étude, portant, cette fois, sur les membres adultes des foyers familiaux.
Sa conclusion ? Sur les 1 916 participants âgés de plus de 65 ans, 103 déclaraient avoir eu des pensées suicidaires au cours des dernières années, soit 5,4%. « Cela signifie qu’un senior sur vingt a des pensées suicidaires ; les risques de suicide devrait donc être perçu comme un problème important et universel, non pas comme un phénomène qui ne concerne qu’une faible minorité des seniors coréens« , déclare le professeur Nam.

Le sentiment de déclassement des seniors coréens

Cette étude a permis de révéler également un sentiment d’appartenance de classe prévalent chez les seniors : 86,3% des seniors interrogées estimaient appartenir aux cinq catégories les plus basses parmi les dix catégories sociales définies par l’étude ; cette perception d’appartenance de classe semblait davantage basé sur une perception subjective de l’état de santé à la fois physique et mental que sur des critères objectifs.
Ces résultats sont à comparer avec ceux obtenus lors d’une étude similaire menée au Royaume-Uni, où seuls 36% des hommes et 38,4% des femmes estimaient appartenir aux cinq dernières catégories.

Une faible estime de soi et des taux de stress élevé parmi les seniors

14,4 % des participants à l’étude présentaient des niveaux de stress élevés, tandis que 16,1% décrivaient leur santé comme « mauvaise » ou « très mauvaise ». Des taux de stress élevés étaient également associés à une perception négative de l’état de santé et à de plus fortes chances d’avoir des pensées suicidaires.
La suggestion des auteurs de l’étude ? « Développer des programmes d’aide à l’emploi pour les personnes âgées, de façon à assurer leurs revenus et d’améliorer leur perception de classe. »
En Corée, le suicide des seniors vient s’ajouter à d’autres préoccupations liées au vieillissement de la population, tel que le financement des retraites. 
Sourceenglish.hani.co.kr du Aug.9,2016

* http://www.silvereco.fr/le-suicide-des-seniors-coreens-un-phenomene-preoccupant/3162018